Présentation

Le centre rhénan d’entraînement à la maîtrise des risques fluviaux (CRERF)

Le centre rhénan d’entraînement à la maîtrise des risques fluviaux (CRERF) est un centre de formation transfrontalier spécialisé dans les techniques de lutte face aux différents risques fluviaux (avaries de bateaux, risques chimiques liés au transport de matières dangereuses, feux de bateaux…) visant ainsi à rehausser le niveau de sécurité sur le Rhin.

Le CRERF

Des formations plus classiques y sont également dispensées. Ainsi, les sapeurs-pompiers et d’autres acteurs de la sécurité peuvent évoluer dans un parcours avec ARI (appareil respiratoire isolant) et s’entraîner dans une structure fonctionnant sur feux de gaz.

Types de formations proposées

Établi sur une ancienne péniche-tanker de 1500 m² amarrée sur le Rhin, le CRERF offre des possibilités de formations très variées tant pratiques que théoriques.

Pas moins de sept simulateurs ont été conçus pour permettre aux stagiaires d’évoluer dans des conditions proches de la réalité :

  • un parcours ARI pour les reconnaissances dans une structure de navire ;
  • un bassin de « tombée à l’eau » en tenue de feu complète ;
  • un simulateur pour le colmatage de voies d’eau sur une coque de bateau ;
  • un simulateur « container maritime instable » ;
  • un simulateur d’intervention « incidents sur tanker » ;
  • un simulateur de chute dans une soute de vrac ;
  • un simulateur feux disposant de quatre points chauds alimentés au propane : 1 feu de moteur, 1 feu de cuisine, 1 feu de cabine avec 1 roll-over.

D’autres modules viennent s’ajouter à l’offre de formation :

  • la pose de barrage antipollution ;
  • l’abordage de navire.

Les formations pratiques sont complétées d’une partie théorique ayant également lieu à bord du CRERF dans des locaux spécialement aménagés à cet effet.

Les formations transfrontalières se déroulent successivement sur trois sites portuaires situés le long du Rhin :

  • site portuaire du Mühlauhafen de Mannheim (Bade-Wurtemberg, Allemagne) ;
  • site du port autonome de Strasbourg, Darse IV (France) ;
  • site du port Île Napoléon à Mulhouse-Illzach (France).

Les avantages du CRERF

  • le déroulement de formations communes dans des conditions d’intervention très proches de la réalité ;
  • la pratique d’exercices et de manœuvres portant sur les scénarii d’intervention les plus essentiels en termes de lutte contre les risques pouvant survenir sur le Rhin ;
  • la prévention des risques d’accident du travail pour les intervenants et des risques liés à la survenue d’évènements graves à travers des formations ciblées ;
  • la mobilité du centre apportant une proximité aux stagiaires.

La plus-value transfrontalière du CRERF

  • le développement des techniques d’interventions communes aux divers pays ;
  • l’organisation de formations transfrontalières sur trois sites (Mannheim, Mulhouse et Strasbourg) répartis sur près de 500 km de voie d’eau offrant l’avantage d’un échange d’expériences très riche entre les intervenants des différents pays ;
  • des niveaux de formation et de qualifications équivalents de pays à pays en suivant un registre de formations définies et paramétrées ensemble ;
  • un transfert d’expérience au bénéfice d’autres régions frontalières fluviales confrontées aux mêmes préoccupations.

Environnement

Le CRERF se veut éco-responsable. Ainsi des panneaux solaires créent un apport en eau chaude sanitaire. Les eaux chargées sont contenues et stockées. Les eaux d’extinctions chaudes sont stockées pour être décantées et refroidies avant d’être rejetées dans le Rhin (respect de la Loi sur l’eau).